Digitaliser sans déshumaniser l’atelier

La transformation digitale est un axe stratégique pour CEMOI. Dans un premier temps, le 1er chocolatier français a déployé la solution MES sur deux sites pilotes, deux usines ayant une typologie différente : une activité linéaire toute l’année d’une part, une activité saisonnière avec des pics de production pour des périodes festives (Noël et Pâques) d’autre part.

Aujourd’hui, les dix sites de production français sont concernés par la digitalisation des lignes.

5 tonnes de papier économisées par an, plus de productivité et une meilleure compétitivité. Tels sont les bénéfices attendus par CEMOI.

Le thème développé lors d’AGROVIF : comment la digitalisation améliore les process et fait progresser les hommes. Des exemples donnés, nous retiendrons celui de l’opérateur qui peut visualiser immédiatement en atelier l’état de ses OF, les causes d’arrêt et si la performance est bien au rendez-vous.

Pour l’encadrement, ce suivi en temps réel permet de collecter, de partager et d’analyser facilement et rapidement des données fiables.

L’attractivité des outils est mise en avant. Leur ergonomie et leur dimension collaborative convient parfaitement à toutes les générations, les plus jeunes étant déjà rompus à l’usage des smartphones et des tablettes. Point positif noté par CEMOI : cela favorise les échanges inter-générationnels et tire tout le monde vers le haut !